Militantisme

INTRODUCTION

C’est un fait, ce début de XXIème siècle est peu propice aux idéologies “hors-Système” et il en va de même pour l’activisme en faveur de ces idéologies. Les quelques malheureux, qu’ils soient “de chez nous” ou d’extrême gauche qui ont essayé de changer les choses par la force ont terminé en prison et dans l’indifférence a peu près générale sans que rien n’ait changé. Je ne dis pas cela pour salir leur combat et surtout pas leur mémoire, mais il vaut mieux le savoir avant de tenter quoi que ce soit.

Pour autant, un Blanc conscient de la situation délicate dans lequel il se retrouve n’a aucune excuse pour rester inactif, si ce n’est par lâcheté ou égoïsme. C’est d’autant plus vrai qu’il est possible de faire certains gestes parfois simples pour faire avancer nos idées et pointer du doigt ce qui représente un danger pour nous.

Cette page présente donc de manière non exhaustive les différentes façons de militer. Certaines sont très évidentes, d’autres moins.

AVEC SES PROCHES, EN FAMILLE, AU TRAVAIL…

Ce n’est pas forcément le plus efficace, mais c’est le plus simple. Parlez avec tact avec vos proches de faits marquant concernant nos idées qu’ils ne réalisent peut-être pas. Evidemment, n’harcelez pas vos amis ou vos proches non plus… Sachez être modéré et conciliant, vous serez d’autant plus crédible si vous menez une vie qui ne va pas à l’encontre de vos principes, ce qui impose une certaine discipline. Une personne exemplaire est en-soi un argument et non le moindre ! Jour après jour, cela fait réfléchir votre entourage et l’encourage à se débarrasser des préjugés négatifs à notre égard.

D’une manière générale et c’est encore plus marqué pour nos idées, parler politique c’est aussi risquer de perdre des amis. A vous de voir si vous estimez que vos amis sont réceptifs à vos idées et s’ils sont vraiment ouverts d’esprit…

On ne saurait parler d’agir en faveur de nos idées sans parler de la famille. On ne le répétera jamais assez, fonder un foyer et engendrer autant d’enfants Blancs que possible est sans doute la chose la plus importante qui puisse être faite, à condition naturellement de pouvoir les éduquer décemment et subvenir à leurs besoins. Je ne vous dirais bien sûr pas comment faire une chose aussi importante qu’éduquer un enfant sur un site Internet qui se veut superficiel, je ne doute pas que vous valoriserez votre patrimoine français et européen et que vous leur enseignerez quelques vérités que le Système ne leur dira jamais…

DANS LA RUE

La forme de militantisme la plus connue et la plus pratiquée est le fait d’apposer de la propagande dans la rue. Cela passe par les tracts, les autocollants, les affiches, les manifestations quand cela est possible… Agir ainsi attire l’attention sur nos idées en plus de marquer notre présence… et d’attirer les foudres de nos ennemis ! Voici des généralités plutôt évidentes mais ces quelques conseils peuvent vous aider :

– Apposez de la propagande dans des endroits où il sera difficile de la retirer ou de la déchirer : soit aussi haut que vos bras peuvent l’atteindre, soit au contraire très bas pour forcer un éventuel gauchiste à se baisser pour le déchirer. Ca allongera considérablement la durée de vie de votre matériel.

– Remplacez régulièrement le matériel lacéré, ne laissez pas la rue aux rouges.

– Il n’est théoriquement légal d’afficher que dans les endroits prévus à cet effet, mais certains endroits comme les derrières de panneaux de signalisation par exemple bénéficient en règle générale d’une tolérance. Il est en revanche clairement illégal d’afficher sur les panneaux eux-mêmes, sur les véhicules et les batiments publics ou privés, sans parler de la pénibilité pour les personnes concernées.

Astuce : Si vous souhaitez fabriquer de la colle à affiches pour vos sorties militantes, voila comment faire :

– Prendre une unité de farine pour deux unités d’eau.

– Faire chauffer sur le feu jusqu’à obtenir une sorte de mixture bouillie.

– Laisser refroidir et ajouter de l’eau jusqu’à la consistance voulue.

La colle ainsi obtenue se conserve environ une semaine.

SUR INTERNET

Sous réserve de prendre certaines précautions, vous pouvez grâce à Internet diffuser vos idées aux quatre coins du monde sans sortir de chez vous ! Faites valoir vos arguments sur des forums de discussion, créez vos blogs ou vos sites…

La liste est longue et je vous laisse réaliser seul les possibilités qu’offre Internet à des fins militantes. Cela dit, il est évident qu’il vous faut quelque chose de particulier et de nouveau à dire si vous souhaitez que cela serve à quelque chose, et n’oubliez pas l’aspect contre-productif que peuvent avoir les fautes d’orthographe, les dérapages inutiles tel qu’arborer des croix gammées par exemple, etc…

REB / Membre du Front Eolh.

(Archive de l’organisation Front Eolh fermée début 2009)