L’organisation Bloed Bodem Eer en Trouw

Un groupe néonazi, baptisé Sang-Terre-Gloire-Honneur (BBET, Bloed-Bodem-Eer-Trouw), particulièrement actif au sein de l’armée, a été démantelé par les autorités belges, jeudi 7 septembre, alors qu’il préparait des actions terroristes destinées à déstabiliser les institutions démocratiques du royaume.

Le parquet fédéral a expliqué que le groupe « avait l’intention de mettre ses idées terroristes en pratique« , ajoutant néanmoins : « On n’a pas trouvé d’indices pour un attentat spécifique. » Environ 150 policiers fédéraux ont perquisitionné dans la journée cinq casernes, en Flandre et à Bruxelles, et dix-huit adresses de particuliers en Flandre. Ont été saisis une bombe artisanale « assez forte pour faire exploser une voiture », ainsi que diverses armes à feu, des détonateurs de mines terrestres, des munitions, de la propagande néonazie et des explosifs. L’arsenal découvert comprenait également des gilets pare-balles, des masques à gaz et des stupéfiants.

LE FONDATEUR DU GROUPE ARRÊTÉ

Dix-sept personnes ont été interpellées. Il s’agit « principalement de militaires et de personnes ayant une idéologie d’extrême droite qui, pour certains, s’exprime clairement par le racisme, la xénophobie, le négationnisme, l’antisémitisme et le néonazisme »,  indique le parquet fédéral. Le juge d’instruction de Termonde (centre), Patrick Van Cauteren, dispose de vingt-quatre heures pour décider de les placer ou non en détention provisoire.

Le principal suspect arrêté, identifié par les initiales B. T., est un militaire en fonction dans le régiment « Libération » de Léopoldsburg dans la province du Limbourg (nord-est de la Belgique). Il est le fondateur et le « principal pivot » de ce groupement néonazi, qui recrutait notamment au sein de l’armée. Il entretenait des contacts à l’étranger, notamment avec le groupe d’extrême droite néerlandais De Nationale Alliantie. BBET est une scission du mouvement « Blood and Honour » Flandre. Après 2004, B.T. a fondé progressivement sa propre organisation clandestine.

Source : Le Monde

D’autres articles à lire sur le groupe en question

Article de Wikipédia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bloed-Bodem-Eer_en_Trouw

Les naziskins de BBET renvoyés devant le tribunal :
http://www.resistances.be/bhv05.html

Réseau terroriste démantelé en Belgique :
http://www.resistances.be/bhv.html

 

Publicités
Cet article a été publié dans Documentation, Organisations de Résistance Blanche. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s