Le dealer Jamal Dati condamné et… libre

Le propre (?) frère de Rachida Dati a écopé de cinq mois de prison ferme et trois mois avec sursis en Belgique. Il était à nouveau jugé pour une affaire de trafic de drogue.

Bien qu’il s’agisse d’un étranger, la police l’a laissé en liberté.

Il ne purgera sans doute jamais sa peine.

« J’ai prouvé ma bonne volonté en me présentant à l’audience. Ma famille est désormais rassemblée autour de moi et me soutient. Je vais désormais devoir repartir de zéro car la voiture que j’avais achetée à crédit et avec laquelle je pouvais travailler a été saisie. Mais j’assume aussi ma condamnation car ce qui est arrivé est entièrement de ma faute ».

a déclaré le criminel.

« La prison n’est pas la seule arme pour lutter contre la délinquance »

déclarait cette fin de semaine Rachida Dati, pensant sans doute aux divers criminels, dealers et pédophiles de son entourage.

Source : Club Acacia

Publicités
Cet article a été publié dans L'actualité, Violence urbaine. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s