Si les ricains n’étaient pas là…

C’est le titre d’une chanson de Michel Sardou en hommage aux américains venus se « sacrifier » officiellement pour notre « liberté ».

Un petit matin de printemps en 1944, les étasuniens ont débarqué en France pour y imposer leur loi économique et militaire. Lorsque ma nièce m’a demandé ce qu’il s’est passé le 6 juin 44, je lui ai répondu que des envahisseurs américains sont venus occuper et détruire l’Europe. C’est à peine exagéré. Partout où passe les américains, ce n’est que guerre et sang. L’exemple le plus fort est bien sur le Japon où des millions de civiles sont morts afin que l’oncle Sam expérimentalise LA bombe sur des êtres vivants.

Le renversement de l’Iran moderne du Shah, le Liban, l’Irak, le Vietnam, l’Afrique noire, la Yougoslavie, la Bosnie, le Kosovo, partout où sont passés les ricains, ils ont laissé un bordel monstre derrière eux. Je ne parlerai même pas des assassinats de milliers de civils européens par bombardements « alliés » lors de la seconde guerre mondiale. Aujourd’hui, après l’Afghanistan, et l’Irak, c’est la Corée et de nouveau l’Iran qui sont dans la ligne de mire des gendarmes ripoux du monde. Sans oublier l’Europe où les States font tout pour encourager son islamisation par le métissage. Bush n’est-il pas pour l’entrée de la Turquie en Europe ? S’en suivra le Maghreb et Israël qui viendront à leur tour éradiquer notre culture blanche européenne. Les USA sont ce qu’on pourrait qualifier notre « meilleur ennemi ». Ils espèrent, notamment en Europe, jouer les libérateurs lorsque nos peuples seront sous le joug islamique, afin de nous imposer un énième plan Marshal et de s’établir géographiquement dans la région.

Quand j’étais gamin, mes héros étaient les cow-boys, puis plus tard les Gi’s. Normal quand on est élevé à coups de Coca-cola et de Mac-donald’s. Puis j’ai un jour appris le génocide des indiens, celui des japonais, celui du peuple allemand d’après guerre. 10 millions d’allemands pour être exact. Un « détail » pour la bannière étoilée et ses sbires euro-mondialistes.

Vu que la mode occidentale est à la repentance, il serait peut-être temps que les américains demandent pardon pour tous les crimes qu’ils ont commis.

« Si les ricains n’étaient pas là, nous serions tous en Germanie, à parler de je ne sais quoi, à saluer je ne sais qui… » (Extrait de la chanson de Michel Sardou).

Si les ricains n’étaient pas là, nous serions une grande Europe avec une identité forte, et nous aurions sans doute le sens des valeurs et de l’éthique…

Association Faisceaux
(Dissoute)

Publicités
Cet article a été publié dans Doctrine, Documentation, Faisceaux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s