Ce qu’est véritablement le racisme

 

Le vrai visage du Racisme

Chaque jour, dans les médias, dans la rue, les stades de foot, on entend ce mot qui fait trembler les « esprits », mais finalement qui peut donner la définition réelle de ce qu’est le Racisme ?

A ce problème n’importe quelle personne répète l’interprétation du dictionnaire, à savoir « Théorie fondée sur l’idée de la supériorité de certaines races sur les autres : sentiment d’exclusion qui en résulte ».

Tout le monde sera d’accord pour dire que l’Allemagne National-Socialiste était raciste, pourtant si l’on lit « LA RACE, Nouvelle noblesse du sang et du sol » de Walter Darré, grand théoricien du Racisme et ministre du Reich, on se rend bien compte que le Racisme ne correspond pas à son interprétation moderne, haineuse, destructrice, irrationnelle. Conclusion ; soit le III Reich n’était pas raciste, soit le dictionnaire a un petit souci !

Il me semble que pour connaître une théorie ou une idéologie il faut en lire les textes et non leurs interprétations (surtout celles des vainqueurs).

Pour parler de Racisme il faut tout d’abord parler de Race. Qu’est ce que la Race génétiquement et idéologiquement où est sa place ?

Pour commencer, l’homme est un mammifère vertébré faisant partie du règne animal, cependant des groupes d’hommes diffèrent parmi l’espèce humaine : ce sont les Races. On différencie ces groupes en fonction de leurs squelettes, morphologies, couleurs de peaux, groupes sanguins et maintenant avec leur ADN…

On reconnaît quatre type de races ; mongoloïde, sémite, négroïde et caucasienne. Doit-on nier ces réalités naturelles, dire qu’il n’y a pas de races, ou que celles si sont égales, nier leurs différence et finalement ce qui fait la richesse de l’humanité, sa diversité ? Doit-on détruire ces différences par le métissage au nom de la soit disante tolérance ? Nous rejetons cette société cosmopolite qui va à sa propre destruction et vers un monde unicolore, sans diversité, corrompu et totalement décadent ! Le Racisme est donc l’acceptation des différences culturelles et raciales, la protection de ce panel génétique, le rejet de l’uniformise amorphe et criminel du métissage. Est-ce une théorie prônant la haine entre les peuples ? Non ceux qui sont haineux et destructeurs sont ceux qui veulent voir cette diversité disparaître, les pseudo-partisans de la « tolérance », tolérance qui vente la différence mais qui impose un modèle unique.

Ce système hypocrite doit tomber et la vérité percer les nuages de l’obscurantisme droit de l’hommiste.

On nous reproche d’être « supprémaciste » mais quelle est cette supériorité de la Race blanche que nous prônons, est elle totale ? Cela, ils ne l’évoquent pas, bien entendu. Nous pensons donc que la Race blanche ainsi que mongoloïde (asiatique) est supérieure aux autres d’un point de vue intellectuel et culturel. Il n’existe pas de grands monuments, de grandes partitions musicales…en Afrique noire, en Europe si ! Existe-t-il en Europe de grands champions olympiques de sprint ? Non , en Afrique si. Nous sommes donc tous supérieures en certains points, nous sommes simplement inégaux. Ceci n’a rien de péjoratif, c’est une réalité.

Le Racisme fût utilisé par le National-Socialisme comme ciment de la Nation et comme base sociale. Ayant pour but de créer une unité européenne afin d’empêcher les guerres fratricides telles que celle de 14-18 ou bien de 1872, afin de créer de grandes avancées sociales tant sur le plan économique qu’humain. Le cours de l’histoire a voulu que cette Europe se fasse par le capitalisme de l’Amérique victorieuse mais cette « Union Européenne » ne créer pas d’avancées sociales (peu de gens se sentent européens et beaucoup ne voient au travers de ce terme que l’oppression de Bruxelles), cette union n’est juste qu’une unité économique au service des lobbys financiers. Celle-ci est même prête à accepter la Turquie, Israël ainsi que, pourquoi pas, certains pays maghrébins. Bien que ces pays n’aient rien d’européen, ni le sol, ni le sang, ils feront partie de l’ « Union Européenne ».

La Race est le seul ciment qui peut unir nos peuples d’Europe autour d’une nouvelle Elite issue de la terre afin de créer ces avancées sociales tant attendues.

Le Racisme n’a donc rien à voir avec des gros bœufs aux ventres gonflés par la bière brayant des « sales nègres » en regardant un match de foot auquel ils ont payé pour aller voir ces gens (sic).

Pour conclure, le Racisme est donc une théorie qui souhaite unir les peuples autour de leur culture et race commune afin d’éviter les guerres inutiles, de protéger la diversité génétique de l’humanité de construite une nouvelle société qui se veut proche de ses racines, de la terre, transmettant à notre descendance des valeurs saines et réelles. Une société renversant le joug des politiciens pourris et des rois félons, les remplaçant par les seuls vrais seigneurs, ceux qui savent faire sortir le pain de la terre et pour qui le sol, le sang et l’honneur ont un sens. Voilà ce que représente le Racisme. Nous pouvons donc nous dire raciste en toute sérénité et non remplacé ce terme par du pseudo-identitarisme (comment être identitaire sans être proche de sa race ???), par de l’ethno-différencialisme, du racialisme ou que sais-je encore…qui au fond sont des termes politiquement correct.

 

Werwolf Forez / Membre du Front Eolh

(Archive de l’organisation Front Eolh fermée début 2009)

Publicités
Cet article a été publié dans Raciologie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s