La paix juive ou l’anéantissement de l’opposition

Tous à genoux devant USraël !

Hervé Ryssen l’a démontré dans son livre « les espérances planétariennes », le Judaïsme est un projet politique. Ce projet vise au terme d’un long processus le règne de la paix, cette « Shalom » si présente dans la pensée Juive.

Une lectrice hostile nous envoie un mail de protestation évoquant notre « haine », notre « jalousie » et notre tentative de neutraliser « la paix ».

C’est là un condensé caractéristique de la mentalité juive: inversion accusatoire, orgueil immense d’appartenir au peuple élu (tout en accusant selon le procédé précité l’adversaire d’être jaloux de cette supériorité, et donc la reconnaître malgré lui), militantisme pour la paix, mais n’importe laquelle, « leur » paix.

La Paix Juive, c’est la fin des nations toutes détruites grâce aux armes de propagande que sont la « tolérance », les « droits de l’homme », « l’antiracisme ». Ces nations neutralisées par cette propagande incapacitante meurent d’elles mêmes dans la grande bouillie néo-libérale aboutie, celle de l’impérialisme.

La Paix Juive surtout est la suite de la Guerre Juive. Cette guerre dont les sionistes ne parlent pas et qu’ils pratiquent pourtant avec fanatisme. Cette guerre totale d’annihilation annonce l’arrivée du Messie.

Voilà pourquoi l’avant garde organisée du Judaïsme a entrepris le combat pour la conquête de la Palestine. Il s’agit d’une phase du messianisme Juif.

Seulement voilà, la guerre juive qui consiste à pousser les autres nations à la faire et à attendre patiemment son heure ne rencontre pas toujours des idiots utiles. Des croisés au front bas, des démocrates bourgeois manipulés et des immigrés réduits au rôle de mendiants chargés au surplus de créer cette « surpopulation ouvrière » dont parlait Lénine afin de mettre sous pression le peuple réticent aux menées libérales du sionisme.

La Paix Juive nous la connaissons, nous la comprenons, nous la refusons. Et les petits procès seront bien incapables de neutraliser ce qui est mécaniquement amené à arriver: la révolte des Justes. Jésus aussi, le sauveur de l’humanité, a eu le droit de la part des Rabbins à un procès en bonne et due forme, aux crachats et aux insultes, à la persécution. C’est là une pratique courante chez ce groupe politique qui sous les traits de la victime en pleurs masque une haine farouche et un racisme sans borne.

La Paix Juive s’oppose à la Paix du monde. La Paix Juive, nous savons quoi en faire: l’écraser sans autre forme de procès.

Boris Le Lay

Publicités
Cet article a été publié dans Auteurs, Boris Le Lay, Doctrine, Documentation. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s