Nous livrons notre dernière bataille !

FAISCEAUX

La France est au bord du gouffre et bon nombre de français ne s’en rendent pas compte. Ou plutôt ils préfèrent ne pas le voir. Parce que les caddies sont encore pleins. Pourtant, tout le monde le sait et le dit : ça ne pourra pas durer comme ça encore longtemps !

La France a commencée sa chute et les français, en descendant les étages, se disent : «jusqu’ici tout va bien». Mais l’important ce n’est pas la chute, c’est l’atterrissage ( dixit le film «La haine» ). Et on sait comment va atterrir la France. Elle va s’éclater contre le sol et les lendemains seront durs, très durs. Le réveil sera terrible pour une majorité de français.

Je ne vais pas revenir sur les sujets qui sont la cause de la chute de la France et que tout le monde connaît. Ca va du chômage à l’immigration, en passant par l’euro-mondialisation. L’autre jour, je parlais avec ma voisine. «Ce n’est pas si terrible que ça, il y a des pays où c’est pire» me disait-elle. Oui, mais pour combien de temps ? La France va de plus en plus ressembler à un pays d’Amérique du Sud où les ethnies feront la loi, où la pauvreté et la violence seront reines, où le gouvernement sera dictature. C’est d’ailleurs ce que souhaite l’UMP quand Azouz Begag parla de faire de la France un deuxième Brésil. Mais comment en sommes nous arrivés là ? Comment les français ont pu accepter cette situation ? Le français a été exploité comme un cobaye de laboratoire. Faites bouillir de l’eau et plongez une souris dedans, elle se débattra et fera tout pour sortir de la marmite car elle comprendra sa douleur. Mais chauffez cette même marmite à feu doux et plongez-y la souris. Elle s’habituera, petit à petit, aux degrés montant de la chaleur et se laissera mourir sans résister quand l’eau arrivera lentement à ébullition. On l’aura tuée à feu doux. C’est exactement ce qu’il s’est passé avec les français. On les a lobotomisés lentement durant des décennies pour leur faire accepter leur sort.

Ce qui est fait n’est cependant pas irrémédiable. Pas encore. Mais ça le sera si rien ne change rapidement. Je ne suis pas né fasciste, racialiste, rebelle, avec une croix celtique tatouée sur le front. C’est la vie qui m’a servie de leçon et j’ai eu la chance de pouvoir évoluer en dehors de la marmite quand une majorité de français se faisaient bouillir à petit feu. La république a dit aux français quels devaient êtres leurs ennemis et leurs amis. La république a imposée aux français pour qui voter et ne pas voter. Sans s’en rendre compte, comme la souris qui s’est faite avoir à petit feu dans sa marmite, les français ne sont plus libres de leurs votes depuis longtemps, c’est la république qui leur a imposée comment réfléchir et agir.

La matrice républicaine essaye depuis trente ans de tuer son adversaire, le nationalisme. Et jusqu’à présent, elle a fort bien réussi. Aujourd’hui vous avez à choisir entre continuer votre petit quotidien républicain, matérialiste, égoïste et sans issue, ou bien sortir de la matrice en rejoignant la résistance. «Impossible n’est pas Français» avait dit Napoléon Bonaparte. Je le pense aussi. Je pense que le peuple a assez d’énergie pour reprendre le bon chemin. Ce qu’il lui manque, c’est la volonté. Tous les soirs, en embrassant mes enfants dans leurs lits, je pense à demain et je pense à notre peuple. Je me dis que nous avons le devoir d’offrir à nos descendants un avenir digne et serein. Je pense à tous nos pères, tombés pour la nation, pour que nous puissions jouir d’un minimum de confort et de liberté.

C’est à nous de reprendre le flambeau et de redresser le pays. La France est entrée en guerre depuis soixante ans. Dans la guerre la plus sournoise car elle n’est pas déclarée. C’est une guerre psychologique, un terrorisme intellectuel. N’attendons pas d’en arriver aux armes pour réagir. Faisons le dès à présent. Militons pour notre cause !

Association Faisceaux
(Dissoute)

Publicités
Cet article a été publié dans Auteurs, Doctrine, Documentation, Faisceaux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s