La revolte des Souchiens !

http://jeunesses-nationalistes.fr/

Publié dans Nationalisme Blanc | Laisser un commentaire

R.I.P. David Lane

Rappelons nous de cet homme, né le 28 novembre 1938, qui consacra sa vie entière au combat pour la survie de la race blanche, et qui mourra le 28 mai 2007 enfermé dans une des prisons du système pour être allé jusqu’au bout de ses idées.

Il combattu aux cotés de héros et combattant de notre peuple, tel Robert Jay Mathews, et leurs frères de L’Ordre (ou la Fraternité Silencieuse).

Créateur des 14 Words, une phrase de ralliement mettant chaque organisation d’accord : l’impératif n’est pas de savoir qui doit diriger aujourd’hui, qui doit mener, ou quelle politique nous appliquerons dans le nouveau monde, si nous gagnons, l’impératif est de se battre, maintenant et ensemble, pour voir un jour la victoire.

Honneur à toi, David Eden Lane.

« Nous devons assurer l’existence de notre peuple et un avenir pour les enfants blancs. »

Libre Presse
image provenant du site
Projet BrunswicK

Montages vidéos avec certains préceptes de David Lane.
(Voir 88 Préceptes.)

Publié dans David Lane | Laisser un commentaire

La plus belle des espéces qui soit en voie de disparition sur notre terre

La vie d’une race est dans le ventre de ses femmes.
La race blanche est à présent en voie d’extinction.
Les jeunes femmes blanches ne représentent plus que 2% de la population mondiale.

Hommes blancs, observez attentivement la photo ci-dessus : les images telles que celle-ci pourraient avoir cessé d’exister très bientôt.

Le judéo-christianisme et les gouvernements que contrôlent les juifs procèdent à un génocide par le biais des doctrines universalistes.
Aucune race ne peut survivre sans nations qui lui soient propres. L’état nous prive de nations blanches, d’écoles blanches, de communautés blanches, d’organisations blanches et de tout ce qui est nécessaire à la survie raciale – puis il fait la promotion des unions inter-raciales.

Pour assurer la reproduction et la survie de chaque espèce, la nature a fait du désir d’union sexuelle le plus impératif des instincts masculins.
La loi naturelle la plus sacrée est la préservation de sa propre espèce.
L’homme blanc n’a plus le temps de nier le réel ou de céder à la lâcheté.
Si nos femmes ne sont pas une cause qui justifie que l’on se batte pour elle, alors je vous le demande : quelle cause le justifie ?

Vivez les 14 Mots : « Nous devons préserver l’existence de notre peuple et l’avenir des enfants Blancs. »

Et voici pourquoi : « Parce que la beauté de la femme aryenne blanche ne doit pas disparaître de la terre. »

 Tract de David Lane
pour Focus 14.

Traduit par Sir Shumule.

Publié dans David Lane | Laisser un commentaire

Heinrich Himmler, cet inconnu

Le 23 mai 1945, le Reichsführer-SS Heinrich Himmler est assassiné par les vainqueurs.

« C’est un homme de taille moyenne, aux yeux fureteurs, à la tête ronde, à la peau pâle et luisante.

Peu d’Allemands l’ont vu de près. Moins encore le connaissent. C’est, de tous les hommes d’État du Reich, celui dont on se fait l’image la plus imparfaite ou la plus fausse. Il paraît peu en public. S’il traverse une ville, il rend les saluts avec un geste saccadé. Visiblement il n’est point l’homme des parades. Il ne cherche ni à éblouir, ni à susciter des courants de sympathie.

Il travaille jusqu’à des heures inimaginables : à minuit, il y a encore six, huit ou dix visiteurs importants, qui attendent leur tour ; à deux heures du matin on fait toujours antichambres, à quatre heures du matin, les traits à peine tirés, la peau plus pâle certes, mais l’œil toujours en flèche, Himmler règle les cas posés par la conversation du dernier visiteur.

J’ai vu Himmler à la fin de ses longues nuits de travail, je l’ai vu quelques heures plus tard, prenant son petit déjeuner à la table commune, je l’ai vu dans son camp ou dans son train, je l’ai vu parmi la troupe ou près des glaciers de l’Allemagne du Sud : jamais dans aucune circonstance, je ne l’ai vu de mauvaise humeur ou amer.

Il est toujours joyeux. Sa conversation est pétillante, pleine de fusées. Cet homme simple et modeste, ce bourreau de travail est habité par une humeur merveilleusement égale, rendue possible par une santé parfaite, rendue réelle par une volonté toujours aux aguets, mais nourrie surtout par d’extraordinaires qualités de cœur. Le plus petit planton de ses baraques, la dactylo la plus timide, sont brusquement illuminés par le mot réconfortant que le Reichsführer SS leur lancera au passage.

Cette sensibilité explique tout l’œuvre d’ Himmler. Himmler l’abatteur de travail, Himmler le modeste, c’est avant tout l’homme qui s’est donné à Hitler une fois pour toutes. Il n’a pas seulement apporté au Führer et au Reich des qualités exceptionnelles d’homme d’État : il les a transfigurées par la fidélité d’une âme qui s’est projetée sans limite.

C’est à propos d’Himmler qu’un jour l’Histoire fera les plus étonnantes découvertes. Mais cette Histoire là, Himmler se contente, pour le moment, d’aider à la construire. Sa part, dans cette construction, deviendra toujours plus grande. Déjà aujourd’hui, elle est capitale. Himmler : l’inconnu qui soutient le Reich. »

Léon Degrelle (via « Cercle des Amis de Léon Degrelle »)

On est là bien loin de l’image probablement fallacieuse que les vainqueurs ont esquissé de Himmler. Car si les auteurs à la botte ne manquent pas d’insister sur l’aspect « falot et malingre» du Reichsfuhrer-SS , il passent généralement très vite sur d’autres faits : que volontaire à 17 ans, par exemple, il arrive juste pour assister à la fin de la guerre, mais plus tard, avec son frère, il intègre une unité de réserve, proche des Corps Francs et lors du putsch de Munich, c’est à lui qu’on accorde l’honneur d’arborer l’étendard de la Reichskriegsflagge face aux mitrailleuses de la police . Il n’hésite pas à parcourir les campagnes sur une vieille moto pour porter la parole nationale-socialiste auprès des paysans. Et quand les SS, obligés de faire du sport, devront jusqu’à 50 ans, se soumettre à un examen de contrôle sportif annuel , il sera le premier à s’y plier.

Source : Le chemin sous les buis

Publié dans National-Socialisme | Laisser un commentaire

Fête de Beltaine à la Tanière de Fenrir

Ce samedi 5 mai 2012, à l’appel d’Artam Brotherhood, ce sont une cinquantaine de personnes qui se sont rendues à la Tanière de Fenrir, afin de célébrer l’antique fête de Beltaine. Nous tenons à remercier toutes les personnes présentes, les 23 participants au repas, le cuisinier qui a effectué un travail remarquable, ainsi que les tenanciers de la Tanière.

Compte tenu des circonstances météorologiques, nous avons été dans l’impossibilité de pratiquer les activités exterieures prevues. Par conséquent, une serie de combats de boxe ont été organisés à l’intérieur du local. Après cette séance sportive, les Frères et leurs amis ont partagés un repas copieux dans la convivialité, buvant l’hydromel, le nectar des Dieux, ainsi que la bière noire artisanale des Artamans.

Ci-dessous, quelques photos du fight club ainsi que de la soirée.

Heil Belenos !

www.artamanen.wordpress.com

Publié dans Artam Brotherhood | Laisser un commentaire

Le Mal

Les gens qui contrôlent les médiats et les gens au gouvernement qui prennent leurs ordres auprès d’eux ne sont pas vraiment fous. Ils sont diaboliques. Comprenez-vous ? Le Mal. Ce sont des gens engagés dans la destruction de tout ce qui est beau et noble et décent dans ce monde. Nous ne voulons pas les mettre dans un asile d’aliénés. Nous voulons les traquer – tous jusqu’au dernier – et mettre un terme au mal qu’ils font.

Dr Pierce
(Auteur des Carnets de Turner)

Publié dans Dr Pierce | Laisser un commentaire

Les Artamans fêteront Beltaine le 5 mai

Marquant le début de la période chaude du calendrier Celtique, Beltaine est une fête qui fut de tout temps célébrée le 1er mai. Transformée aujourd’hui en “fête du Travail”, cette date est aussi celle de l’offrande du muguet, qui, chez les Celtes, était une fleur symbolisant le printemps. Ce dernier élément est la preuve d’une origine antique liée à la Nature.

Parce que notre honneur envers notre culture s’appelle fidélité, ce 5 mai 2012, notre Fraternité et ses amis se réuniront sous le patronage de Lug et de Belenos afin de faire ripaille, de s’abreuver d’hydromel et de la bière artisanale des Artamans.

Au programme:

Combats de boxe l’après-midi en bordure de lac / apéritifs au bar / Musique Rac, Pagan et NS Black Metal / grand buffet froid à volonté / Présence des stands Artam & Division Fenrir / Hebergement pris en charge / PAF 15€

http://artamanen.wordpress.com

Publié dans Artam Brotherhood | Laisser un commentaire